Skip to main content

Prière Notre-Dame

Concernant:

Fête de Notre-Dame de la Providence: 14 novembre

 

------------------------------------------------

Chant: Notre-Dame de la Providence

" Refrain: Notre-Dame de la Providence, nous venons avec amour, vous dire notre confiance. Aujourd'hui et pour toujours. Aujourd'hui et pour toujours.

1. Conservez dans notre paroisse l'unité, la paix, la charité; dissipez toutes nos angoisses; gardez-nous de l'adversité.

2. Les vertus d'épouse et de mère, dans votre coeur ont su briller. Des parents soyez l'exemplaire. Mettez Dieu dans tous les foyers.

3. Les plaisirs de l'adolescence, veulent gâter nos jeunes gens. Soyez donc leur grande défense, gardez-les de tout accident.

4. Pour donner du prix à nos vies, nous garderons l'engagement de rester enfants de Marie sans jamais trahir nos serments.

5. Vierge bonne au vrai cour de mère, gardez le coeur de vos enfants. Vers le ciel à l'heure dernière, conduisez leurs pas trionphants.

(1926)  (A.B. ptre)

 --------------------------------------------------------------------------------

Prière à Notre-Dame de la Providence

" O Mère de miséricorde, secours des chrétiens, ministre très fidèle de la divine Providence, trésorière de toutes les grâces, souvenez-vous que l'on n'a jamais entendu dire que vous ayez laissé sans consolation ceux qui ont eu pieusement recours à vous. Animé de cette confiance dans la tendresse de votre pitié. et dans votre très généreuse protection. je me prosterne humblement à vos pieds, afin que vous daigniez écouter mes prières."

" Obtenez-nous de la divine Providence les grâces nécessaires à tous nos besoins spirituels; obtenez-nous aussi la Providence temporelle qui nous permette de faire face aux nécessités de la vie, en cette vallée de larmes. "

" Je recommande avec ferveur à votre coeur aimant et maternel la sainte Église, le Souverain Pontife, conversion des âmes, la propagation de la foi catholique, ainsi que les âmes chéries du Seigneur qui souffrent dans les flammes atroces du Purgatoire, afin qu'elles reçoivent sans délai la consolation de l'éternel rafraîchissement. Ainsi soit-il."