Skip to main content

Guide pour préparer son mariage

Concernant:

Guide pour préparer son mariage

Avant le Mariage

Dès qu’un projet de mariage se fait sentir, les futurs époux doivent consulter la paroisse de son choix dans un délai d’au moins 6 mois à un an avant le mariage. C’est la première étape avant de réserver la salle de noces ou toutes autres démarches. Nous devons conjuguer toutes nos demandes et vérifier la disponibilité du célébrant (Prêtre, diacre ou laïc engagé).

Choix de la Paroisse

Par tradition, il était fréquent que le mariage se célébrait dans la Paroisse d’origine de la future mariée. Aujourd’hui, c’est souvent dans la Paroisse de résidence qu’il se célèbre. Autrement, il faut vérifier dans la tierce Paroisse des disponibilités.

Préparation au mariage

Ici au Québec, nous demandons que chaque couple s’inscrive à une session de préparation au mariage. Il existe différentes formes selon la disponibilité du couple : session de fin de semaine intensive, soirée, couple accompagnateur, etc. Sur la page web de la Paroisse, vous avez les détails des sessions offertes.

Les rencontres avec le célébrant

Après avoir communiqué votre projet à la Paroisse, nous allons fixé la date de votre mariage et vous demander de vous inscrire à une session de préparation au mariage. Celui qui vous accompagnera dans votre démarche vous proposera quelques rendez-vous.

  1. Par téléphone ou en personne, nous prendrons les informations de base.
  2. Une rencontre se fera pour discuter de votre projet et pour faire connaissance. Nous ferons aussi le tour de votre parcours religieux, de votre vie de foi (votre initiation sacramentelle, baptême, pardon, eucharistie, confirmation). Nous proposerons de faire le choix entre un mariage sans eucharistie ou avec eucharistie. Nous entamerons l’enquête prénuptiale (il s’agit ici d’une quête d’informations qui se déroule dans un climat de confiance et de connaissance mutuelle).
  3. À la deuxième rencontre ou une autre subséquente, nous porterons un regard sur votre célébration : le déroulement, le choix des textes de la Parole, etc. Nous fixerons la date de la pratique (si nécessaire). Nous vous donnerons les instructions pour le jour «J».
  4. Le grand jour.

Mariage avec ou sans Eucharistie

La seule différence est que dans le mariage sans eucharistie, il n’y a pas la communion eucharistique. Ce n’est pas moins un mariage que l’autre forme. Compte-tenu de la baisse significative de la pratique à la messe, et donc, du sens de l’eucharistie, nous estimons plus respectueux pour le couple, vos amis et pour l’Église de ne pas imposer cela dans le cadre de la célébration du mariage. Une bonne discussion avec votre célébrant qui vous accompagne vous aidera à prendre la bonne décision.

Quelques consignes

-  Obtenir tous les documents nécessaires : Le baptistère, celui de la paroisse d’origine doit être récent de 6 mois; le certificat de naissance de l’état civil; tous autres documents (divorce, déclaration de nullité, etc.).

-  Une tenue vestimentaire appropriée dans l’église qui est, rappelons-le, un lieu sacré, est importante pour vous et vos invités.

-  La participation active de l’assemblée est requise ainsi que le respect pour le lieu

-  Une attention spéciale sera portée, à l’église, pas de gomme, de nourriture, de breuvage.

Les intervenants lors de notre mariage

Quel rôle peuvent jouer les différents intervenants à notre mariage?

Les parents : Souvent, l’un deux est choisi comme témoin, ce qui n’est pas obligatoire. Des places leur sont réservées, s’ils sont divorcés ou séparés, vous devrez en discuter avec votre célébrant sur la place qu’ils occuperont dans la célébration.

Les enfants (s’il y a lieu) : S’ils ont moins de 5 ans il est souhaitable qu’une personne familière puisse les prendre en charge. Pour les plus grands, ils peuvent être impliqués dans la célébration en faisant la lecture des prières universelles, soit en apportant les alliances à l’autel et/ou soit pour le service à l’autel. S’ils sont âgés de plus de 16 ans, ils peuvent être témoins à la signature des registres.

Les invités : Ils participent activement à la célébration dans le respect, l’écoute, le recueillement et la prière.

Le cortège (filles et garçons d’honneur, page et bouquetière) : Ces personnes peuvent intervenir et contribuer à donner un sens à la célébration. «Entrer en cortège dans l’église, c’est marcher à la rencontre de Dieu qui vous invite». On veillera à ce que la marche se déroule paisiblement, accompagnée d’une musique adaptée au lieu sacré.

Les témoins officiels : Le choix des témoins est abordé lors de l’enquête prénuptiale. Rappelons ce que prévoit le Guide Canonique et Pastoral au service des Paroisses : Deux témoins sont nécessaires : «hommes ou femmes, catholiques ou non, majeurs ou mineurs (16 ans minimum)».

Les lecteurs : Bien que des enfants puissent faire des lectures, il faut s’assurer de leurs capacités à le faire publiquement et au micro. La Parole de Dieu occupe une place importante dans la cérémonie.  Si la famille ne peut trouver de lecteur, la paroisse, prévenue à l’avance s’en occupera.

Les servants de messe (s’il y a lieu) : S’il y a eucharistie, deux servants de messe sont requis. Des jeunes ou un couple d’amis peuvent effectuer cette tâche s’ils ont l’expérience et/ou se sentent à l’aise de l’accomplir. Si non, la paroisse s’en occupe.

Les préposés à l’accueil : Cette tâche est normalement confiée aux garçons d’honneur. Ils contribuent à ce que tous prennent place avant le début de la célébration et s’assurent de bien diriger les familles.

Les musiciens, choristes et techniciens : Sujet très délicat, il est souvent source de mésententes. Une prémisse importante à considérer : nous sommes dans une célébration liturgique  et nous devons rappeler le caractère sacré du mariage chrétien. Qui dit «liturgie» dit prière à Dieu.

Le choix musical doit être conforme à la musique sacrée et liturgique. Le programme de chants doit être approuvé par le célébrant. Le mariage n’est pas un spectacle alors, il faut y aller avec sobriété. Pour les chants profanes (ou populaires), nous vous suggérons de les faire jouer à la noce.

La paroisse fournit une liste de musiciens et de chanteurs/chanteuses qui ont l’expérience des liturgies et sauront vous faire de belles suggestions de chants appropriés.

Les spécialistes de l’image (photo et vidéo) : Il est important de se choisir un photographe officiel qui sera le seul à se déplacer pendant la cérémonie. Il se doit d’être discret dans ses déplacements, afin de ne pas perturber le climat de prière. L’accès au sanctuaire (le chœur) leur est interdit.

Pour la vidéo, s’entendre avec le célébrant lors de la pratique pour le lieu où il doit s’installer.


Pour toutes autres informations, téléphonez au presbytère: 

Abbé Mario Duchesne curé. 418-228-2084 poste 230

Abbé Michel Paré, vicaire. 418-228-2084 poste 226

Abbé Donald Cliche, vicaire. 418-228-2084 poste 225

Unité Pastorale Beauce-Sartigan